Agence Paris & Siège Social - 1 rue de la Condamine 75017 Paris
app storeapp google

L'HISTOIRE DES SERRURES

Vous allez pouvoir lire ici l'histoire concernant les serrures, ainsi vous aurez une meilleure idée de pourquoi c'est aussi important de nos jours pour se protéger.
 

Histoires

La serrure, clé de voûte des maîtres du 4ème Art.
La chevillette de mère grand était sans doute numéro 1 au top des ventes, mais pas très efficace si l'on en croit Monsieur Perrault. Fort heureusement, la morale aura raison de cette défaillance technique à la fin du conte.
Il faut tout de même tirer notre chapeau à cette fameuse cheville qui n'est autre que l'ancêtre du verrou et précurseur de la serrure telle qu'on la connaît aujourd'hui.

Pour comprendre l'évolution de la serrure, il faut remonter dans le temps jusqu'en 4000 av JC. Là on s'aperçoit que la serrure a réellement pris son essor avec la métallurgie. Les fouilles menées par les archéologues en Chine, Nouvelle Guinée, Maroc, Inde et Centre Afrique montrent que les pièces retrouvées ont été créées sur le modèle de la "Clé Egyptienne" : Une clé en bois ou en bronze avec seulement 2 dents cylindriques adaptées aux chevilles et à l'épaisseur du pêne permettant d'actionner le système de verrouillage.

Ensuite les nations d'Orient s'attacheront à améliorer ce principe de sûreté, mais se sont les romains qui, forts de leur technicité et de leur goût pour l'enchaînement des esclaves, deviendront les maîtres des premiers cadenas. Un véritable savoir-faire qui inspirera jusqu'au XVème siècle les serruriers robustes et habiles qui sécuriseront les ponts levis et autres portes de ferrures lourdes et immenses.

Il va de soi qu'à cette époque les serrures étaient imposantes et proportionnelles aux supports sur lesquels elles étaient fixées. Le travail affiné et le rendu esthétique prendra toute sa signification à partir de la Renaissance. On découvrira des oeuvres comparables à celles des dentellières.

Au XVIème siècle, des textes législatifs condamneront les faussaires et autres "Crocheteurs de portes" à de lourdes peines. Une réforme révolutionnaire qui obligera les plus récalcitrants à trouver des solutions pour contourner le problème. Le seul qui eût l'idée de génie de remplacer toutes ses clés par une seule, dans l'unique but de satisfaire à ses appétits charnels et de pénétrer à sa guise dans les appartements de ses maîtresses, c'est Henri II. Le célèbre passe partout remportera un franc succès auprès des plus grands souverains et aussi beaucoup plus tard dans les cachots de Fort Boyard ... mais ça c'est une autre histoire.

Au XVIIème siècle, la serrurerie est enfin reconnue à juste titre comme un art à part entière, dont l'artisan serrurier est l'unique maître. Il devient le 4ème Art, après la peinture, la sculpture et la musique sous le règne du Roi Soleil. C'est ainsi que tous les ateliers ouvrent leurs portes avec la société membre de l'Observatoire de la Sécurité(JPM), mais aussi par la volonté d'un horloger du nom de JP Maquennehen qui décide de se reconvertir et de s'installer en Picardie, berceau de la serrurerie moderne en France.

Dés lors, les pièces de serrurerie deviennent de plus en plus prisées car magnifiquement travaillées et surtout uniques. Elles font l'objet de convoitises des collectionneurs privés qui voient en elles de véritables chef-d'oeuvres. Au XVIIIème siècle, des marques prestigieuses d'entreprises de serrurerie traverseront les siècles comme Picard (1721), Laperche (1788) mais aussi Fichet (1825) et Vachette (1864). Ces dernières sont nées d'une industrie avant-gardiste avec les premières machines à vapeur et le procédé de la fonte malléable.

Il faut attendre 1850 pour que l'Américain Linus Yale dépose le brevet de la première serrure cylindrique semblable à celle que l'on utilise de nos jours. Nous voilà au XXème siècle, ère de la révolution industrielle avec l'arrivée de l'électricité dans les ateliers, puis l'électronique et enfin l'informatique. De là, l'invention du laser et la mise sous contrôle d'accès d'une grande partie du monde. Quelque soit l'évolution et les progrès apportés depuis l'antiquité, les motivations et les valeurs fondamentales restent les mêmes : protection des individus et des biens propres. Ceci explique aussi pourquoi aujourd'hui nous transportons des trousseaux entiers de clés avec ou sans serrure et chaque nouvelle serrure contribue à les alourdir encore un peu plus.

Mais voilà que l'intelligence de l'Homme mise au service de leurs angoisses obsessionnelles et compulsives pour certain, l'invention des badges, cartes magnétiques ainsi que l'utilisation de mots de passe bouleversent et séduisent le marché des systèmes de protection; pourtant les fraudeurs profitent largement des défaillances du procédé obligeant les ingénieurs à se défier les uns les autres. Apparaît alors la biométrie, totalement fiable avec un taux d'erreur proche de zéro.

Autant dire que les serruriers des temps modernes ont atteint la quasi perfection. Ce système est utilisé dans la gestion d'un public important ayant accès à des sites sensibles. Quoiqu'il en soit, la serrure se décline aujourd'hui sous des formes diverses et variées, elle est symbole de liberté ou d'emprisonnement selon le lieu et l'instant. Jacques Savoie disait : "La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace. Pour traverser les murs, il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves."


Appelez-nous

01.40.29.44.68

Passage avec mention



Passage TV et radio

Intervention sur Paris
et la région parisienne



Anglais  Espagnol  Italien

Accès à la : Carte de Paris

7501 75019 75020 75010 75011 75012 75013 75017 75016 75015 75014 75008 75007 75009 75006 75005 75001 75004 75003 75002

Paiement sécurisé


Paiement sécurisé


Ils nous recommandent


Marques Agréé


Serrurerie Agréé


 Serrurier Agréé Assurances


Contacter le professionnel